On prend une pause de cette série entamée, il y a deux semaines, sur la procréation assistée. L’actualité, ce tyran, a fini par nous rattraper.

Deux choses, donc, deux événements si on veut. Mais j’ai plus envie de dire deux mouvements qui participent du même élan.

On commence par la grève étudiante parce qu’il paraît qu’on devrait être scandalisés que les représentants de la CLASSE refusent de condamner les actes de violence commis il y a quelques jours. C’est Jean Charest qui le dit. Et à peu près tout ce qui opinionne dans les médias, de gauche à droite. Puis il y a vous, directement, pas plus loin que dans ma boîte de courriels: «Ces actes sont inacceptables», m’écrit un lecteur.

Désordres – Desjardins – La chronique de David Desjardins – Voir.ca

Tagged with:
 

Laisser un commentaire

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.